Le blog DalmaArrowConseils chienConseils chatArrowAlimentation du chatArrowAlimentation du chat : quels sont les aliments toxiques?

Alimentation du chat : quels sont les aliments toxiques?

Découvrez les aliments toxiques pour les chats et apprenez comment éviter les dangers pour la santé de votre animal de compagnie. Des informations importantes pour tous les propriétaires de chats.

Certains aliments sont interdits à votre compagnon chat car son système digestif est incapable de les métaboliser. Les substances sont toxiques et l’animal ne vomira pas toujours de lui-même le poison. Il pourrait développer une insuffisance rénale aiguë, une anémie sévère ou des troubles nerveux suivant l’intoxication. 
Certains aliments sont interdits à votre compagnon chat car son système digestif est incapable de les métaboliser. Les substances sont toxiques et l’animal ne vomira pas toujours de lui-même le poison. Il pourrait développer une insuffisance rénale aiguë, une anémie sévère ou des troubles nerveux suivant l’intoxication. 

La substance interdite

Les substances méthémoglobinisantes comme le paracétamol, les oignons ou certains produits pour le jardin sont des composés très dangereux pour les chats car ils sont incapables de les métaboliser correctement. La méthémoglobinisation correspond à la transformation de l'hémoglobine (nécessaire au transport de l'oxygène dans le sang) en méthémoglobine. Vous pouvez alors observer une détresse respiratoire, une inflammation des reins et du foie peut apparaître ainsi qu’une anémie c’est-à-dire une diminution des globules rouges dans le sang. Vous verrez alors les muqueuses de votre compagnon devenir pâles. Ces troubles peuvent apparaître deux à quatre heures après l’ingestion. 

Cette intoxication est une urgence : l’animal doit être emmené chez un vétérinaire pour être hospitalisé dès que possible.

aliment toxique chat

Quels sont les 10 aliments dangereux pour les chats ?

Il est difficile de faire une liste exhaustive des substances toxiques pour les chats. Voici quelques aliments dangereux à éviter pour votre chat :

  • Le chocolat : On ne peut pas donner du chocolat à un chat. En effet, celui-ci contient de la théobromine (à concentration de plus en plus importante lorsque le pourcentage de cacao augmente) qui cause des troubles nerveux (agitation, tremblements musculaires, convulsions) et des troubles cardiaques, voir la mort.
  • Les rodenticides : ils sont à l’origine de nombreuses intoxications (juste après les insecticides) et causes de graves troubles de la coagulation. Le diagnostic n’est pas aisé car les signes cliniques surviennent quelques jours après l’ingestion et ne sont pas caractéristiques : troubles de la coagulation (hématomes, muqueuses pâles, hémorragies).
  • Le chloralose : c’est un souricide qui a une action dépressive sur le système nerveux central. Le chat peut s’intoxiquer indirectement par ingestion d’oiseaux ou de rongeurs empoisonnés. Le chat y est plus sensible que le chien et sa nature de chasseur le rend particulièrement vulnérable. Il peut tomber dans le coma et mourir par refroidissement.
  • Les produits ménagers irritants : les produits caustiques, acides, oxydants comme l’eau de javel, les produits de nettoyage (canalisation, liquide vaisselle, eau oxygénée ou désinfectant), dont les odeurs attirent parfois les chats, sont dangereux. Ils provoquent des lésions d’irritation (conjonctivite, salivation), des vomissements, des diarrhées et peuvent entraîner une détresse respiratoire.
  • Les plantes d’intérieur et de balcon : Il y a beaucoup de plantes toxiques pour les chats, comme le cyclamen, le gui, l’amaryllis, le lys, l’azalée, le rhododendron ou le muguet, qui provoquent des symptômes gastro-intestinaux plus ou moins graves selon la quantité ingérée et la plante : de la gastro-entérite sans conséquence à des vomissements sévères, des troubles nerveux, des oedèmes, des troubles cardio-respiratoires et des irritations.
  • Les viandes de porc ou de poulet crues : elles peuvent comporter des parasites (vers), des bactéries et même des virus (maladie d’Aujeszky par exemple).
  • L’œuf cru : il contient une protéine appelée avidine qui peut être dangereuse pour la santé du félin (sans compter le risque de transmission de bactéries comme la salmonelle).
  • Le lait et les autres produits laitiers : beaucoup de gens pensent que les chats aiment le lait et le digèrent correctement toute leur vie. C’est une idée reçue : certes les chatons sont capables de digérer le lait de leur maman, mais le lait de vache peut provoquer des problèmes de digestion (qui se traduisent notamment par des diarrhées), il faut donc éviter de leur en donner !
  • L’avocat : il endommage le système cardiaque et cause des essoufflements et des œdèmes.
  • Les aliments très gras ou très salés comme le thon en boîte ou la charcuterie : ils peuvent causer à terme des problèmes cardiovasculaires (hypertension) et des problèmes rénaux. 

Et bien d’autres encore : raisin, tomates pas mûres, pomme de terre crue… 

Que peut-on donner à manger à un chat pour une alimentation sans danger ? 

Pour prévenir les intoxications, Il est conseillé d’utiliser de manière raisonnée les produits du jardin (ne pas utiliser d’insecticides, acaricides ou moluscicides qui sont des substances neurotoxiques), et de privilégier l’usage de pièges pour se débarrasser des souris plutôt que des rodenticides. 

Les plantes d’intérieur, surtout si l’animal est joueur, doivent être choisies en fonction de votre compagnon. 

Enfin, il faut contrôler son alimentation. Les produits trop gras, trop salés sont à éviter, tout comme les légumes tels que les oignons, les poireaux ou les avocats… Le mieux est de préférer les croquettes et pâtées ou d’adapter un régime alimentaire en étant sûr que son contenu soit inoffensif pour l’animal (ne pas faire varier le menu tous les jours). 

A noter que les animaux ont leurs propres médicaments et que le paracétamol est extrêmement toxique pour le chat. Si vous pensez que votre griffu a mal, contactez votre vétérinaire qui lui donnera un anti-douleur adapté.

Quels sont les signes d’une intoxication ?

Les signes d’une intoxication sont variés : en général, l’animal est abattu,refuse de s’alimenter ou dort dans un coin. Il peut aussi baver, présenter des hémorragies, une détresse respiratoire, des troubles de la coagulation (muqueuses congestionnées ou toutes pâles) et des troubles cardiaques avec des œdèmes et une intolérance à l’effort.

Comment réagir en cas d’intoxication ? 

En cas de suspicion d’intoxication, il faut consulter un vétérinaire en urgence, surtout si vous savez ce qu’il a ingéré la dernière heure, cela facilitera le traitement. Suivant le poison ingéré, le vétérinaire pourra essayer de faire vomir l’animal et de traiter les symptômes (convulsions, diarrhées, coma…). Une hospitalisation est bien souvent nécessaire le temps de soigner le chat et de lui redonner des forces. Vous pouvez souscrire à une assurance pour chat que nous proposons chez Dalma afin d’être couvert pour vos frais de vétérinaire sans franchise.

Dans le cas où vous avez plusieurs animaux, si l’un d’entre eux a été contaminé par un produit, il est vraisemblable que les autres animaux y ait eu accès eux-aussi ! Pensez donc à regarder l’état de vos autres compagnons. 

Si vous ne trouvez pas de clinique vétérinaire de garde autour de chez vous ou en cas de doute sur un produit, n’hésitez pas à contacter un des deux centres anti-poisons vétérinaires en France (Nantes et Lyon) qui répondent 24/24h par téléphone. 

Il existe de nombreux aliments mauvais pour la santé de votre chat : rodenticides, paracétamol, oignons, œuf et diverses plantes… Il n’est donc pas conseillé d’essayer de lui donner le même régime alimentaire que nous : le chat est un carnivore qui a surtout besoin de protéines (et en moindre mesure des fibres et des glucides). Il faut penser à bien surveiller son environnement et veiller à ce que des produits dangereux pour sa santé comme les rodenticides ou les produits ménagers ne lui soient pas accessibles. 

En cas d’intoxication ou de changement de comportement, il est urgent de l’emmener voir un vétérinaire. 

Look
À retenir
  • De nombreux aliments dangereux sans danger pour vous sont toxiques pour les chats
  • Il en est de même pour les produits et les médicaments, qu’il faut éviter à tout prix.
  • Pour y remédier, nourrissez et soignez votre chat uniquement avec des produits adaptés pour lui
  • Une intoxication est une urgence : Il faut contacter tout de suite un vétérinaire ou un centre anti-poison 24/24h 

Conseils validés par Clémence Roux

Alice Masson

Étudiante à l'École Nationale Vétérinaire de Maisons Alfort.

Sur le même thème...